«Mais j’aime aussi voir comment les gens vivent.» Dans cette phrase, il y avait tout Alain Clément. Ses activités de recherche et d’enseignement ont été nourries de sa profonde humanité. L’intérêt pour l’économie sociale, déjà mûri dans la période qu’il avait passée en Afrique, était naturel en lui et c’était tout à fait bien visible, lorsqu’il étudiait soit le dix-huitième siècle, soit une période plus près de nous. Voilà pourquoi j’ai choisi de présenter, dans cet hommage, un texte qu’Alain avait écrit avec moi et Enrico Ivaldi. Nous avions tous les trois la volonté d’essayer de comprendre « comment les gens vivent » en Italie et en France.

Alain Clément

riccardo soliani
2017

Abstract

«Mais j’aime aussi voir comment les gens vivent.» Dans cette phrase, il y avait tout Alain Clément. Ses activités de recherche et d’enseignement ont été nourries de sa profonde humanité. L’intérêt pour l’économie sociale, déjà mûri dans la période qu’il avait passée en Afrique, était naturel en lui et c’était tout à fait bien visible, lorsqu’il étudiait soit le dix-huitième siècle, soit une période plus près de nous. Voilà pourquoi j’ai choisi de présenter, dans cet hommage, un texte qu’Alain avait écrit avec moi et Enrico Ivaldi. Nous avions tous les trois la volonté d’essayer de comprendre « comment les gens vivent » en Italie et en France.
File in questo prodotto:
File Dimensione Formato  
mio artic_ AlainCl_ su RHPE 2016 n_2.pdf

accesso chiuso

Descrizione: testo dell'articolo con riferimenti
Tipologia: Documento in versione editoriale
Dimensione 164.18 kB
Formato Adobe PDF
164.18 kB Adobe PDF   Visualizza/Apri   Richiedi una copia

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: https://hdl.handle.net/11567/900204
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact