Brèves remarques sur le fondement contractuel du pouvoir disciplinaire et sur le rôle de la négociation collective