Encore au sujet du "De tribus puellis"