A. Corbellari, Guillaume d’Orange ou la naissance du héros médiéval