Sociabilité et espaces verts à Montréal : de l’espace réservé à l’espace poreux