Aimé Césaire, Du fond d’un pays de silence. Édition critique de «Ferrements» par Lilyan Kesteloot, Réné Hénane et Mamadou Souley Ba, Paris, Orizons, 2012.