La simulation globale à l’épreuve de la formation à distance... un fil d’Ariane nécessaire ?