«Pour ce que rire est le propre de l’homme.» La vis comica de la farce française médiévale chez Rabelais et dans Lazarillo de Tormes